Newsletter đŸ“«CN 63 🧠 7 astuces pour rendre Obsidian moins agaçant !

 

Bonjour et bienvenue dans cette 64Ăšme Ă©dition de la newsletter.

 

Obsidian est un formidable logiciel, et clairement, je n’aurais pas dĂ©cidĂ© de lĂącher mes 10 ans de CDI pour me consacrer Ă  100% dessus.

Mais je dois reconnaĂźtre que parfois… Il m’agace 😁.

Alors avant de partir pour quelques jours de vacances, j’avais envie de te partager une partie de mes astuces pour rendre Obsidian moins “Chiant”.

(dĂ©solĂ©, mais c’est vraiment le terme đŸ€­ ).

Le reste se trouve dans les différentes formations que je propose.

 

À ce propos, je souhaite rendre la formation “Les fondations” plus accessible en y appliquant une baisse de prix permanente.

Pas besoin donc de te prĂ©cipiter sur ce lien, mais si jamais tu hĂ©sitais, ou que tu veux savoir comment organiser tes notes de maniĂšre efficace, sache qu’elle est Ă  un nouveau prix.

 

Tu trouveras Ă©galement Ă  la fin de ce mail, le ps le plus long de la crĂ©ation…

 

Bref, passons maintenant aux astuces Obsidian .

Si tu en as marre que tes notes paraissent toutes petites...

Par dĂ©faut, une note dans Obsidian ne prend pas la totalitĂ© de la page, c’est-Ă -dire qu’il y a un espace Ă  gauche et Ă  droite de la note.

C’est sympa… Mais quand on veut afficher certains contenus, par exemple des tableaux…

On n’y voit rien !

Alors pour remĂ©dier Ă  ça, tu peux aller dans “ParamĂštres > Éditeur > Affichage > Longueur de ligne lisible” cocher ou dĂ©cocher le paramĂštre.

J’ajoute, que tu peux Ă©galement facilement augmenter ou diminuer la taille des caractĂšres en laissant le bouton “ctrl” enfoncĂ© et en jouant avec la molette de la souris.

Si tu en as ras-le-bol qu'Obsidian change de fenĂȘtre...

Une autre fonction par dĂ©faut que l’on peut dĂ©sactiver, c’est le fait qu’Obsidian se concentre toujours sur la nouvelle fenĂȘtre.

ConcrĂštement, cela veut dire que si tu cliques sur un lien pour ouvrir une note en laissant la touche “ctrl” enfoncĂ©e, tu bascules automatiquement sur la nouvelle fenĂȘtre.

Personnellement, je trouve cela assez perturbant.

Pour l’Ă©viter rien de plus simple, Dans “ParamĂštres > Éditeur > “Always focus on new tab” tu peux cocher ou dĂ©cocher le paramĂštre afin qu’Obsidian ouvre une note sans quitter la note sur laquelle tu es.

Pour tout plier d'un coup...

Ce que j’aime dans Obsidian, c’est le fait de pouvoir crĂ©er des listes que l’on peut plier et dĂ©plier.

C’est particuliĂšrement utile lorsque l’on dispose de longues notes.

Le problĂšme, c’est qu’on peut vite se retrouver Ă  devoir cliquer frĂ©nĂ©tiquement pour afficher le contenu dĂ©sirĂ©.

Un raccourci clavier existe, pour le mettre en place il te suffit de te rendre dans “ParamĂštres > Raccourcis clavier > Rechercher les termes “plier” et “dĂ©plier” pour associer ces actions Ă  la combinaison de touches de ton choix.

Petite astuce supplĂ©mentaire, tu peux mĂȘme choisir de ne plier/dĂ©plier qu’une section de ton texte, ou mĂȘme la totalitĂ© de la note.

Pour arrĂȘter de devoir sans cesse personnaliser l'apparence et les fenĂȘtres...

Ce n’est certainement pas une nouveautĂ© pour toi, mais tu peux assez facilement jouer avec l’apparence d’Obsidian.

Entre les boutons menus sur la gauche…

Les notes glissĂ©es dans les diffĂ©rents volets…

L’apparence scindĂ©e de maniĂšre Ă  afficher plusieurs fenĂȘtres…

Autant de configurations que tu perds instantanĂ©ment si tu n’as pas pris le temps de sauvegarder ces affichages.

La combinaison du plugin principal “Espace de travail”, et du plugin complĂ©mentaire “Workspace Plus” te permet de facilement changer entre tes diffĂ©rents affichages enregistrĂ©s.

Alors certes, cela demande une petite gymnastique intellectuelle au départ pour imaginer les différents cas que tu rencontres.

Mais une fois fait, tu vas gagner un temps fou.


Quand certaines fenĂȘtres s'ouvrent sans que tu ne saches pourquoi...

Un paramĂ©trage qui m’a longtemps hĂ©rissĂ© les poils…

Je ne comprenais pas pourquoi, mais Ă  chaque fois que je survolais le lien d’une note, Obsidian me l’ouvrait en miniature sans que ne sache pourquoi.

La raison Ă©tait simple, la mauvaise configuration du module principal “Aperçu de page”.

En te rendant dans “ParamĂštres > Module principaux > Options du module” tu peux choisir de dĂ©clencher l’aperçu de ta note en laissant la touche “ctrl” enfoncĂ©e.

Tu peux ainsi choisir ou et quand déclencher cet aperçu.

Si tu as trop de notes affichées et que c'est vraiment le bazar...

Un paramĂ©trage que j’utilise bien trop souvent, mais qui est tellement pratique.

Je parle de la fonction “empiler les onglets”.

Cela te permet d’afficher tes notes en mode tiroir, par exemple pour visualiser plusieurs notes en mĂȘme temps.

Pour empiler les onglets, il te suffit de cliquer sur la flĂšche en haut Ă  droite de ton interface et cliquer sur…Empiler les onglets ! (hmmmm logique n’est-ce pas😁?!).

Et l’astuce en plus, en enregistrant un espace de travail qui est par dĂ©faut sur “empiler les onglets”, tu peux facilement basculer sur ce mode avant d’attaquer un travail de fond.

Si tu galĂšres avec tes raccourcis clavier...

Ce qu’il y a de bien avec les raccourcis clavier, c’est qu’ils peuvent te faire gagner beaucoup de temps.

 

Il est possible de rattacher quasiment chaque fonctionnalitĂ© d’Obsidian Ă  un raccourci.

Le problĂšme, c’est qu’il y en a beaucoup et que chaque nouveau plugin vient avec son lot de raccourcis possible !

À titre d’exemple, avec mes +/- 60 plugins installĂ©s, j’ai accĂšs Ă  381 raccourcis clavier…

Bref, tout ça pour dire que tu peux facilement jouer avec.

Dans les paramĂštres, l’onglet “raccourcis” te permet plusieurs choses :

  • Filtrer ceux qui sont assignĂ©s, assignĂ©s par toi ou non assignĂ©s.
  • Visualiser les conflits, c’est-Ă -dire un raccourci pour deux fonctions diffĂ©rentes (eh oui cela peut arriver).
  • Appuyer sur un raccourci pour voir quelles fonctions lui sont rattachĂ©es.
 

Bref, jouer avec ces fonctionnalitĂ©s est bien plus facile qu’on peut le croire.

This is the end...

VoilĂ  pour cette semaine , j’espĂšre que ces astuces te permettront de t’Ă©viter de t’arracher les cheveux sur la tĂȘte (sauf si comme moi, tu n’en as plus beaucoup).

 

Et je te souhaite une excellente fin de semaine !

 

PS : J’ai une demande Ă  te faire. À mon retour de vacances j’attaquerai le tournage de ma prochaine formation. Je reste malgrĂ© tout curieux de savoir ce qui te fait le plus dĂ©faut dans ton utilisation d’Obsidian, et peut-ĂȘtre que cela me fera dĂ©vier de thĂ©matique. Alors , si tu as encore quelques minutes, je serai curieux de te lire pour savoir ce qui te fait le plus dĂ©faut dans Obsidian. Qu’aimerais particuliĂšrement apprendre sur ce logiciel ? Tu recevras ma gratitude Ă©ternelle en rĂ©pondant Ă  ce mail ;).

 

Je te partage chaque semaine dans ma newsletter hebdo madaire mes connaissances et astuces sur Obsidian, mais aussi en Personal Knowledge Management ainsi que mon humeur du moment.

Retrouve Ă©galement ces conseils directement dans ta boĂźte mail.

%d blogueurs aiment cette page :