Newsletter đź“«CN-47🧠 Pas fou comme titre de mail j’avoue…


Bonjour,

Un format un peu spécial cette semaine , attention je te préviens, le mail est long !

Mon état d'esprit cette semaine 👆 !

Aujourd’hui, j’avais envie de partager une problĂ©matique que je rencontre actuellement en crĂ©ant cette 47ème Ă©dition de la newsletter de cerveau-numerique.fr.

 

Et je suis certain que tu l’as dĂ©jĂ  rencontrĂ©e aussi !

 

Alors, j’ai dĂ©cidĂ© de te partager quelques rĂ©flexions en toute transparence.

Que tu sois crĂ©ateur de contenu, Ă©tudiant, salariĂ©….
Que tu prennes des notes par nĂ©cessitĂ©, ou que ce soit juste pour le plaisir…
Que tu sois dĂ©butant ou expert dans ton domaine…

 

Si tu manipules de la “connaissance”, tu y as dĂ©jĂ  Ă©tĂ© confrontĂ© :

La panne d’inspiration !

 

Mais l’important n’est pas vraiment que ça arrive.
C’est plutĂ´t de savoir comment rebondir !

En attendant de connaĂ®tre le fruit de mes rĂ©flexions, laisse-moi te dire que…

I'm a loser baby !

Gif tiré du clip de la chanson Loser de Beck

Comme le dit cette chanson :
🎵”Soy un perdedor, I’m a loser baby, so why don’t you kill me?”🎶

 

LittĂ©ralement ” Je suis un perdant, Je suis un perdant bĂ©bĂ©, alors pourquoi tu ne me tues pas ?”

 

J’aime beaucoup cette chanson, car j’y vois une “philosophie” de vie.

 

Et si je devais la résumer en une phrase, ce serait:

 “Agir sans artifices pour n’avoir rien Ă  perdre”.

 

Je te le dis donc sans artifices , je ne suis pas très inspiré cette semaine !

 

C’est sans doute un comble pour un coach et formateur en gestion des connaissances…

 

J’ai pourtant des tonnes de notes sur lesquelles m’appuyer…
Un planning Ă©ditorial anticipĂ©…
Et je connais toutes les bonnes mĂ©thodes pour y remĂ©dier…

 

Maiiiiiiis…Je n’ai juste pas d’inspi’ quoi !
Je me sens moins concentré ces derniers jours.

 

Il n’y a pourtant pas de raison apparente d’ĂŞtre dans une telle situation.

Alors, la première chose que je voulais te partager sur le manque d’inspiration c’est d’apprendre Ă  t’Ă©couter !

  • Peut-ĂŞtre que cette panne temporaire dit quelque chose de toi ?
  • Et si tu creusais un peu plus pour savoir ce qui se cache vraiment derrière ça ?
  • Pourquoi ne pas faire une pause et t’Ă©couter, avant de te replonger dans ton sujet ? (si tu le peux).

 

L'essentiel pour gagner la coupe du monde, c'est d'Ă©tudier la pelouse avant de rentrer sur le terrain

Citation qui n'est pas de Didier Deschamps.

MalgrĂ© tout, je pense que pour Ă©viter le manque d’inspiration, il y a une solution simple : 

La préparation.

 

Peu importe le but de ta prise de notes ou de ton projet, croire que tu dois forcĂ©ment partir d’une feuille blanche est un mythe.

 

C’est pourquoi je maintiens que la crĂ©ation de ton propre système de prise de notes est une vraie force.

 

En manipulant et en retrouvant facilement les informations tu te donnes des chances considérables de voir émerger de nouvelles idées.

 

C’est un peu comme avoir ton “Google” personnel !

 

La philosophie derrière ça, c’est que prendre des notes te permet de constamment t’appuyer dessus pour pouvoir t’en resservir.

 

Ă€ titre d’exemple dans mon système :

  • Surligner un livre sur ma tablette, c’est prĂ©parer le terrain pour mes prochains contenus.
  • Prendre des notes pendant mes coachings, c’est prĂ©parer le terrain pour mes prochains accompagnements.
  • Noter chaque jour les “Kiffs” de ma journĂ©e, c’est prĂ©parer le terrain pour mon prochain bilan hebdo’.
  • Capturer mes idĂ©es inutiles, c’est prĂ©parer le terrain pour faire avancer mes futurs projets.

Bon ok…
Ça, c’est la version “extrĂ©miste” de la prĂ©paration.

 

Mais peu importe ton envie ou ton ambition, il y a forcément des pistes pour te faciliter la tâche.

 

Alors, je te pose cette question  :

  • C’est quoi ta manière Ă  toi de prĂ©parer le terrain pour t’Ă©viter de partir de 0 ?
  • Est-ce que tu notes tes idĂ©es au fur et Ă  mesure ?
  • Es-tu certain de tirer le meilleur parti de ce que tu fais dĂ©jĂ  ?
  • Et si tu dĂ©butais chaque nouveau projet en te replongeant d’abord dans l’existant ?

Faire comme Duncan Macleod dans Highlander

Duncan Macleod, héro de la série Highlander

Quand je pense Ă  “l’inspiration” et Ă  la “productivitĂ© en gĂ©nĂ©ral”, je pense spontanĂ©ment Ă  la sĂ©rie “Highlander.

 

Dans ce programme des années 90, le héro Duncan Macleod puise son savoir dans les connaissances des autres.

(Tu dois absolument voir la bande annonce)

 

Le schĂ©ma d’un Ă©pisode de la sĂ©rie Highlander est simple mais terriblement inspirant:

  • Quelqu’un vient lui chercher des noises
  • Il sort son sabre.
  • Il lui tranche la tĂŞte…
  • Il lui pique son sabre.
  • Ses connaissances sont directement transfĂ©rĂ©es dans son cerveau.

 

Bon ok… La finalitĂ© est un peu “hard-core”.

 

Mais ce qu’il faut retenir, c’est que ça lui permet d’apprendre les techniques de ses adversaires.
Et c’est de la que lui vient toute sa puissance !

 

Copier pour copier, ça n’a pas de sens.

Mais t’inspirer de modèles, demander des conseils, profiter de l’effet d’Ă©mulation, savoir identifier ce qui marche chez les autres…

 

C’est selon moi un vrai remède contre la panne d’inspiration !

 

T’inspirer des autres peut ĂŞtre une force sur laquelle t’appuyer et pour t’Ă©viter de tourner en rond.

Alors encore une fois, je te propose de réfléchir aux questions suivantes:

  • Quels enseignements peux-tu tirer des personnes qui t’inspirent ?
  • Et si tu demandais un coup de main autour de toi, juste pour Ă©changer ?
  • Quelle est la prochaine tĂŞte que tu vas couper ? (blague)

Te rendre facile l'accès aux informations


Et enfin ce que je voulais te partager sur “comment retrouver facilement l’inspiration”, c’est de rĂ©flĂ©chir Ă  comment faciliter l’accès aux informations.
En identifiant en amont les scĂ©narios qui vont t’aider Ă  te dĂ©bloquer.

 

En fait, c’est un peu comme pour les tâches et la gestion de projets.

 

C’est vachement plus simple si tu sais en avance quoi faire, et quand l’accès Ă  la tâche est rapide !

 

Eh bien lĂ , c’est pareil.

 

C’est vachement plus simple de te dĂ©bloquer si tu sais en avance quoi faire dans cette situation, et comment y accĂ©der rapidement !

 

Au-delĂ  de l’organisation du système de prise de notes qui reste propre Ă  chacun, il y a vraiment des choses concrètes Ă  faire dans Obsidian pour dĂ©bloquer ce type de situation.

 

Voici quelques exemples pour t’inspirer.

 

Raviver tes souvenirs en t’appuyant sur l’existant.

  • Consulter les dernières notes crĂ©Ă©es.
  • Consulter les dernières notes modifiĂ©es.
  • Les derniers projets archivĂ©s.
Questions posées cette semaine

Jouer avec la vue graphique.

  • Visualiser les liens entre tes notes.
  • Prendre de la hauteur.
  • Te laisser surprendre par tout ce que tu avais peut-ĂŞtre oubliĂ©.


T’appuyer sur tes piliers

  • Consulter les fondamentaux qui peuvent t’aider en cas de panne.
    (Exemple ici avec les piliers sur lesquels je souhaite régulièrement communiquer.)

Utiliser l’intelligence artificielle

  • Non pas pour trouver l’inspiration Ă  ta place, mais plutĂ´t comme un assistant avec lequel jouer pour t’aider Ă  faire hĂ©merger tes idĂ©es.

Dernière série de questions pour toi :

  • Que peux-tu concrètement mettre en place dans ton système pour rendre facile l’accès aux informations ?
  • Quels sont les piliers sur lesquels t’appuyer ?
  • Quelle est ta façon Ă  toi de prendre de la hauteur ?

Une liste à la Prévert

Allez, et comme ce mail est bien trop court (blague), je te donne quelques autres pistes issues de mes notes.

 

Pas de forme, juste des idées à la volée :

  • Apprendre de nouvelles choses pour gĂ©nĂ©rer de nouvelles idĂ©es.
  • Faire un brainstoarming en privilĂ©giant la quantitĂ© Ă  la qualitĂ©.
  • CrĂ©er une mindmap.
  • Imaginer le sujet Ă  traiter en dĂ©zoomant comme dans un film.
  • Tirer des leçons de prĂ©cĂ©dentes rĂ©alisations.
  • Changer d’environnement physique.
  • Changer d’environnement mental.
  • Changer d’environnement sonore.
  • Te droguer (mais bof quand mĂŞme)(blague).

C'est la fin...


VoilĂ  pour cette semaine et comment t’aider Ă  surpasser le manque d’inspiration !

 

Si je dois résumer les principaux axes :

  • Apprendre Ă  t’Ă©couter, comprendre ce qui se cache derrière ce manque d’inspiration.
  • PrĂ©parer le terrain pour t’Ă©viter de partir de 0.
  • T’appuyer sur les autres et t’inspirer de leurs forces.
  • Anticiper des scĂ©narios de dĂ©blocage.

 

Il y a tant de choses Ă  dire sur le sujet qu’une newsletter ne suffit pas…

 

Mais je me dis que si toi aussi tu as un jour Ă©tĂ© en panne d’inspiration, alors ces quelques pensĂ©es pourront t’aider.

 

Et si tu veux partager sur le sujet, ce sera avec plaisir !

 

Amicalement,

 

Cheikh.

 

Je te partage chaque semaine dans ma newsletter hebdomadaire mes connaissances et astuces sur Obsidian, mais aussi en Personal Knowledge Management ainsi que mon humeur du moment.
Retrouve également ces conseils directement dans ta boîte mail.


%d