Qu’est-ce que le Personal Knowledge Management et pourquoi il va faire de vous une machine de productivité

Introduction

Avez-vous déjà ressenti cette désagréable impression d’oublier des informations importantes ?
Une date clé primordiale au travail…

Le cadeau dont rêverait votre moitié… Ou encore cette bonne recette que vous faisait votre grand-mère ?!

Si c’est votre cas, vous devez absolument poursuivre cet article.

Le « PKM » va vous intéresser !

PKM ok... Mais en français ça donne quoi ?!

Non, je vous rassure… Il ne s’agit pas du dernier groupe de rap à la mode…

PKM signifie personal knowledge management.

Ceci n'est pas un membre du groupe de rap PKM...

Il s’agit tout simplement de l’ensemble des méthodes que vous pouvez mettre en œuvre pour rassembler, rechercher et organiser toutes les informations que vous traitez au quotidien, et dont vous voulez vous souvenir.

Tout cela, dans le but de vous aider, aussi bien dans votre vie personnelle que dans votre vie professionnelle.

Vous l’avez compris, l’idée est notamment d’être un véritable acteur de ses connaissances, en mettant en place un système pour les gérer de manière plus efficace.

Au lieu de subir les informations, vous allez les prendre à bras-le-corp en adoptant une stratégie pour noter de façon active ce que vous souhaitez conserver.

En Programmation Neuro Linguistique et en Hypnose, on a pour habitude de dire que l’individu n’est capable d’absorber qu’entre 5 et 9 informations en même temps.

Au-delà, le cerveau est en surchauffe, et c’est exactement le malaise que l’on peut ressentir quand on a le sentiment de ne pas arriver à gérer toutes les informations qui nous parviennent.

Alors pourquoi ne pas alléger votre cerveau en lui donnant un petit coup de pouce ;).

Quels sont les bénéfices d’un système de gestion des connaissances personnelles ?

Vous serez acteur de l’information

Nous sommes tous d’accord pour dire qu’on est bien souvent noyés par trop d’infos.

Au boulot, au travail, dans l’actualité… Ça déborde de partout !

Mais vous le verrez en poursuivant votre lecture, la meilleure défense, c’est l’attaque !

En gérant consciemment vos connaissances personnelles, vous vous armerez face aux défis personnels et professionnels qui se présentent à vous.

Vous aurez une bibliothèque de connaissances sur laquelle vous pourrez vous appuyer

Vous ne partirez plus jamais de 0.

En faisant rentrer des informations dans votre système, vous vous appuierez sur de solides fondations, celles que vous aurez mises en place.

Vous allez pouvoir créer des liens entre les sujets pour améliorer vos compétences et faire émerger de nouvelles idées.

Et le meilleur dans tout ça, c’est que toutes vos notes seront stockées au même endroit.

Vous pourrez donc les retrouver en un instant, sans avoir à parcourir des dizaines de dossiers.

Tout cela peut paraître présomptueux, mais je vous garantis que c’est un réel plaisir que de bénéficier d’un système de prise de notes efficace.

Un système construit par vous, et pour vous !

Vous aiderez votre cerveau à mieux vous souvenir

Comme l’indique Barbara Oakley, professeur d’ingénierie et spécialisée dans les techniques de l’apprentissage (notamment connue pour son célèbre MOOC Apprendre comment apprendre, l’apprentissage est caractérisé en 2 modes de pensée.

Le mode concentré, qui vous permet de retrouver facilement les informations dans votre mémoire.

Et le mode diffus qui se met en place lorsque vous êtes face à une nouvelle information.

Lorsque l’on apprend, notre esprit doit être capable de jongler entre ces deux modes.

Et c’est aussi l’aide que pourra vous apporter votre second cerveau en décidant de le mettre en place.

Car en faisant rentrer des connaissances dans votre cerveau numérique, vous développerez les compétences suivantes :

  • vous créerez des liens entre vos sujets préférés
  • vous naviguerez facilement entre vos notes en prenant de la hauteur
  • vous adopterez un nouveau regard sur vos connaissances
  • vous accéderez à votre savoir, même le plus ancien

Vous allez véritablement hacker votre cerveau et élever votre niveau intellectuel en boostant votre vivacité d’esprit.

Les deux types de mémoires que va vous aider à travailler votre second cerveau

En créant votre système de prise de notes, vous travaillerez vos 2 principaux types de mémoire.

La mémoire courte (dite de travail), et la mémoire long terme.

La mémoire de travail est celle qui s’occupe des informations que l’on traite dans l’instant et de manière constante.

Elle est comme un mauvais tableau effaçable.

Il faut souvent lui inscrire ce sur quoi l’on travaille pour qu’elle garde l’information en mémoire.

C’est une mémoire à court terme.

En prenant régulièrement des notes sur les sujets qui vous intéressent, et avec vos propres mots, vous développerez votre esprit de synthèse et vous améliorerez votre mémoire de travail.

L’idée est de pratiquer l’apprentissage comme un sportif.

Pour rendre un apprentissage efficace, il faut en faire un peu tous les jours.

Au fil des entraînements, on peut littéralement muscler progressivement son cerveau, à l’image d’un athlète qui verrait ses performances progresser.

Comme nous le disions un peu plus tôt, le second type de mémoire est la mémoire à long terme.

Elle est comme un immense entrepôt de stockage.

Pour y mettre quelque chose, il faut répéter plusieurs fois le chemin pour accéder à cette zone.

La encore, en créant votre système de PKM vous aiderez votre cerveau à mieux accéder à votre mémoire, en répétant plusieurs fois les chemins pour accéder à vos connaissances.

Reparcourir de temps en temps vos notes vous permettra de fixer les informations dans votre esprit.

La répétition espacée dans le temps permettant de fixer les informations sur le long terme.

Alors, si vous êtes de nature curieuse, passionné par l’apprentissage et que vous aimez développer votre savoir, je vous recommande de vous lancer dans le personal knowledge management.

Mais avant cela, il sera nécessaire de passer par l’étape suivante.

Quelles questions se poser quand on veut mettre en place un système de PKM ?

Quelles informations je gère au quotidien ?

Ai-je besoin de mieux gérer mes connaissances dans le cadre personnel ou professionnel ?

Cela peut être par exemple dans le cadre de mes loisirs, la façon dont j’interagis avec mes proches, les tâches rebutantes que je dois faire au quotidien.

À titre d’exemple, j’utilise personnellement un système de gestion de la connaissance pour le « perso ».

Dans mon second cerveau, je stocke des informations sur ma femme et des idées pour lui faire plaisir.

J’y place également toutes les lectures que je trouve intéressantes ainsi que les résumés de livres, pour ne plus jamais oublier toutes ces belles leçons de vie que j’ai apprises.

J’y regroupe les points clés des formations que j’ai pu suivre pour être certain d’y avoir accès rapidement.

Pour le côté « pro », j’ai aussi mis en place un système.

Je suis salarié cadre dans une enseigne de grande distribution et je gère énormément d’informations au quotidien.

À partir du moment où j’ai réussi à trouver la bonne méthode avec mon second cerveau, j’ai tout de suite ressenti un soulagement.

Comme libéré de cette chape de plomb qui m’était difficilement supportable au fil des années.

Le résultat est radical, j’ai véritablement déniché un système qui me permet d’être plus efficace, de mieux retrouver mes notes et de créer des modèles à recopier afin de ne plus répéter plusieurs fois certaines tâches.

Bref, vous l’avez compris.

Que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel, mieux gérer vos notes peut vous libérer d’une certaine charge mentale.

Après avoir réfléchi sur les informations que vous gérez au quotidien, vous devrez vous poser la question suivante.

Qu’est-ce que je souhaite faire de ces informations et ai-je besoin de les partager ?

Un système de Personal Knowledge Management peut notamment vous permettre de mieux diffuser les infos que vous stockez.

Concrètement, avec la mise en place d’un cerveau numérique vous aurez des informations à disposition et réutilisables à souhait, pour vous éviter de refaire le travail.

Et c’est d’autant plus facile, car on peut retrouver en seulement quelques secondes les connaissances à réutiliser.

À l’heure des questions environnementales, n’est-il pas intéressant de vous dire, que vous aussi vous pouvez recycler vos idées pour la bonne cause 😀 ?

Comment stocker mes notes de manière efficace ?

Une fois que l’on a identifié les informations que l’on gère au quotidien et que l’on sait ce que l’on souhaite en faire, reste à savoir comment le faire et avec quel outil.

Plusieurs méthodes ont été popularisées par de grands noms.

Je pense notamment à la méthode Zettelkasten mise en lumière par le sociologue allemand Niklas Luhmann.

Zettelkasten est un mot allemand se traduisant par « boîte de notes » ou « boîte à idées ».

Le principe.

Vous prenez des notes séparément puis, au fil du temps et de vos réflexions, vous créez des associations entre les notes en les connectant entre elles.

Cela permet de croiser les idées, croiser les informations pour améliorer la créativité.

Bon… Le seul truc, c’est qu’à l’époque de Luhmann il n’y avait pas d’ordinateur, et qu’il a créé plus de 90 000 notes stockées dans des boites !

Le mec était juste une machine !

Heureusement depuis cette époque, des logiciels des prises de notes existent pour vous aider à mettre en place un système sympa et adapté à vous.

Quel logiciel choisir pour se lancer dans le Personal Knowledge Management ?

Plusieurs logiciels permettent de mettre en place un système efficace.

Le choix se fera en fonction de vos attentes et de votre manière d’aborder la gestion de vos connaissances.

Notion, Roam research, Obsidian One note, Google Kepp, Simplenote, Logseq…

Il en existe des centaines, et chacun ont leurs avantages.

Personnellement, j’utilise le logiciel de prise de notes Obsidian.

Ce que j’adore dans cet outil, c’est qu’il est simple, mais pas simpliste.

Il permet de faire un tas de choses, et c’est un logiciel extrêmement modulable.

Si vous prenez le temps de vous y intéresser, vous verrez qu’Obsidian peut être très utiles dans plusieurs situations :
Stocker toutes vos notes dans un seul et même endroit

  • Créer des liens entre les notes et facilement identifier les connexions possibles
  • Créer des templates, pour gagner du temps lors de tâches répétitives
  • Visualiser l’ensemble de vos pensées grâce à la vue graphique
  • Gérer des tâches en utilisant des tableaux Kanban
  • Automatiser des tableaux pour suivre certains sujets

Est-ce que c’est difficile à mettre en place ?

Avant toute chose, sachez qu’il n’y a pas de vérité absolue.

Comme tout sujet important, il faut savoir s’accrocher, et je ne vais pas vous dire que le PKM est une solution miracle qui fonctionne instantanément.

Je pense sincèrement que chaque esprit est différent, et par conséquence que chaque cerveau numérique sera différent.

Une méthode valable pour certaines personnes ne le sera pas pour d’autres.

Et il faut que vous gardiez en tête que la mise en place de votre second cerveau doit être une aide, et non une contrainte.

Vous ne devez donc pas être esclave de l’outil et vous seul avez la vérité sur ce que vous souhaitez mettre en place.

Si l’outil ne vous paraît pas pratique et qu’il est difficile à utiliser, alors ce n’est pas le bon.

C’est pourquoi je vous conseille de vous faire guider en apprenant les grands principes de gestion de vos connaissances.

Comme je le disais plus haut, le meilleur logiciel prise de notes, selon moi est Obsidian.

Pourquoi Obsidian est le meilleur logiciel de prise de notes

Obsidian, c’est un logiciel que je trouve incroyable à plusieurs égards.

Le premier avantage, c’est qu’il fonctionne en local et n’a pas besoin d’être connecté à internet.

Contrairement à certains de ses concurrents, il fonctionne sur vos notes qui sont stockées sur votre PC ou votre smartphone, il est donc 100% sécurisé et aucune de vos idées ne risque de se retrouver sur internet sans votre accord tant que vous n’utilisez que la version locale.
Cela lui permet d’être très rapide, et vous ne serez pas dépendant d’internet pour l’utiliser.

Ensuite, il possède une vue graphique qui est juste incroyable et unique !

Elle vous permet d’explorer vos idées avec un point de vue unique et que vous ne verrez nulle part ailleurs.

Vous naviguerez littéralement entre vos notes, tel un capitaine à bord d’un voilier naviguant sur les flots de bonnes idées que vous allez générer !

Un autre caractéristique qui vous aidera dans la mise en place de votre système de PKM, ce sont les liens entre les notes.

Vous pourrez lier les idées entre elles.

Concrètement, en écrivant une note, vous pourrez directement insérer un lien menant vers une autre note.

Cela vous permettra de tisser votre toile de connaissances pour avancer sur certains sujets ou faire émerger de nouvelles idées.

Il se démarque de ses concurrents car il est modulable.

En utilisant Obsidian, vous aurez la possibilité de télécharger gratuitement des centaines de plugins qui vous permettront de le personnaliser exactement comme vous le souhaitez.

Comment se former sur le logiciel Obsidian ?

Maintenant que vous savez comment le PKM peut vous aider au quotidien, vous avez certainement envie de mettre en place votre propre système.

Et dieu sait que je vous comprends, j’étais dans votre situation il y a encore quelques mois !

C’est en gravissant petit à petit les échelons d’un groupe de la grande distribution que je me suis vraiment intéressé à la gestion des connaissances personnelles et à ce logiciel.

Après plusieurs années de travail, je n’étais toujours maître de mon temps.

Et mon esprit était constamment occupé par une charge mentale qui provoquait un profond mal-être en moi.

J’ai donc passé des centaines d’heures à me former, lire, consommer du contenu sur ce logiciel pour comprendre les grands principes et les appliquer dans mon quotidien.

Ce qui était au départ destiné au travail, a vite débordé sur le perso et sur comment mieux gérer mes connaissances pour le plaisir.

Et je me suis rendu compte que cette méthode pourrait aider bien des personnes autour de moi (dans cet article je vous explique comment j’ai aidé ma femme à mettre en place son système)

Si vous souhaitez être guidé, pas à pas, inscrivez-vous à ma newsletter.

Construisons ensemble votre système qui vous accompagnera au quotidien.

Vous recevrez les 3 premiers modules de ma formation.

Puis, si vous désirez aller plus loin, vous recevrez également une proposition pour la formation complète.

À tout de suite via ma newsletter.

2 commentaires sur « Qu’est-ce que le Personal Knowledge Management et pourquoi il va faire de vous une machine de productivité »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :